Comment j'ai sauvé mon mari ou la recette du pâtisson - タイ風パティソンのファルシー

Publié le par Emi Taya

Mon mari se plaint parfois de mon esprit confus. Je crois qu'il ne comprend pas les subtilités de la pensée orientale. J'espère que vous, lecteurs de ce blog, vous me suivrez sans problème. Remarquez, moi aussi, je me demande aussi comment des souvenirs aussi anciens remontent à la surface.

Hier, j'ai acheté un joli pâtisson au marché de La Rochelle. A côté de moi, des gens qui ne connaissaient pas ce légume m'ont demandé comment on le préparait. Je leur ai donné la recette que je vais aussi vous confier un peu plus bas. En m'en revenant, je songeais à mon destin d'étrangère, tributaire d'une carte de séjour, mais qui expliquait à des autochtones comment il cuisiner quelque chose qui pousse dans leur jardin. La vie a de ces détours...

Je me suis rendue compte que si je voulais parler savamment de mon sujet, il valait mieux recourir à un dictionnaire. Je suis donc partie dans les explications du « Grand Trésor de la Langue Française » ( http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/search.exe?29;s=3977429820;cat=0;m=p%83tisson; ) et j'ai remarqué que si Pâtisson avait à voir avec pâté il y avait par ailleurs un mot « pastissoun » comme dans le marseillais populaire « recevoir un pastis », être frappé, dont l'origine est la « férule que reçoit un écolier ». Enfin bon, c'est ce que j'ai cru comprendre.

Mais voilà, cette histoire de « coups reçus » avait déclenché un de ces phénomènes proustiens auxquelles je suis sujette. Tout à coup m'est revenue l'histoire d'une agression que nous avions subie, mon mari et moi, un soir après avoir dîné dans un petit restaurant en Thaïlande. C'était dans les dernières décades du dernier millénaire. Une bien vieille histoire. Nous rentrions paisiblement à notre hôtel en longeant la plage de Hue Hin, lorsque 2 jeunes gens nous sont tombés dessus. L'un deux m'a arraché mon collier de jade et s'est enfui. L'autre était aux prises avec mon mari. Je vous l'ai dit dans un autre post, mon mari est un homme robuste et même fort. Mais son problème, c'est  qu'il est bon comme le pain et qu'il qui ne ferait pas de mal à une mouche. Il se contentait donc de repousser gentiment son adversaire qui lui, en profitait pour redoubler de coups.

Ils ont roulés par terre et cela allait s'éterniser quand j'ai décidé d'intervenir. J'ai pris un bâton qui traînait par là et profitant d'un moment où l'agresseur avait le dessus, j'ai frappé sur son dos quelques coups bien sentis. Je suis comme ça moi, quand on me fait peur. L'agresseur n'a pas tardé à prendre ses jambes à son cou. Voilà comment j'ai sauvé mon mari.

Oui, mais le rapport avec la recette d'aujourd'hui? Et bien, c'est que ce soir là, nous avions justement mangé des pâtissons préparés à la thaïlandaise.


Ingrédients pour un pâtisson à la thaïlandaise.

  • 1 joli pâtisson

  • Une boîte de thon (non, il n'y a pas de poivrons)

  • 2 oeufs

  • 1 oignon émincé

  • 2 gousses d'ail, du gingembre

  • 1 c à c au moins de pâte de curry vert

  • feuille de curry

  • nuoc nam mélangé à du jus de citron vert

  • sel poivre

  • estragon

  • ½ sachet de poudre de coco + 20 cl de crème de soja + 1 c à c de maïzena

Cuire le pâtisson jusqu'à ce qu'il soit « al dente »

Enlever la pulpe, la hacher finement.

Sauter l'oignon, l'ail, le gingembre et la pulpe de pâtisson avec du beurre et un peu d'huile d'arachides

Assaisonner avec le curry.

Dans un bol, mélanger les oeufs et le lait de coco. Incorporer l'estragon haché finement.

Farcir et cuire à la vapeur, jusqu'à ce que la farce soit bien cuite.

Accompagner avec un sauce au curry, banane et kiwi.

Sauter 1 oignon émincé, de l'ail du gingembre. Ajouter le kiwi et 1 banane + 1 tasse de bouillon et ½ tasse de vin blanc + quelques feuilles de curry. Sel, poivre. Réduire, mixer

Servir chaud.

Quel bon souvenir ce plat!



Publié dans Plats végétariens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fleur de sel 23/10/2005 23:39

Il faut le cuire préalablement à la vapeur.
Bon appétit

binette 23/10/2005 14:23

Petit détail étant novice avec les patissons : comment cuire le patisson ?

SaraKa 22/10/2005 23:21

Quelle photo magnifique...

brigitte 22/10/2005 19:15

quel beau blog, ce qui s'y dit ce qui s'y passe est extraordinaire !
Je ne mangerai plus de pâtisson sans avoir une pensée émue pour ton colosse de mari sauvé..
ps: je suis une femme normale, jamais à l'heure pour poster :-))

KANAMI 22/10/2005 18:36

ダンナ様救出劇、恵美さんお見事ですね!いざという時は女性の方が頼りになるものなのかも。ところでパティソンは市場で見た野菜の中で気になったものの一つでした。今度お邪魔した時にお味見したいです。