Gâteau Oribé -織部かぼちゃ

Publié le par Emi Taya

Vous est-il déjà arrivé d'emporter un appareil électrique à l'étranger et de constater que vous ne pouviez pas l'utiliser pour cause d'incompatibilité de prise?

J'ai eu le même sentiment lorsque j'ai essayé toute une série de recettes japonaises pour préparer ces gâteaux au potiron. Classiques et éprouvées dans mon pays natal, elles ne fonctionnaient pas en France. Pourtant l'expérience des cuisinières japonaises est grande dans ce domaine puisqu'au Japon, nous consommons des courges tout au long de l'année.

Mais bon, « patience et longueur de temps... ». J'ai donc plusieurs fois remis mes potirons sur l'ouvrage et j'ai abouti à trois gâteaux qui peut-être seront dignes de vous. En tout cas, ma famille m'a accordé l'imprimatur.

Ingrédients de base :

  • Potimaron cuit à la vapeur et égouté – 400g

  • Beurre 40g

  • sucre 4 c à s

  • Crème 4 c à s

  • 2 oeufs

  • Vanille, cannelle, (rhum facultatif)

  • 1 c à s de macha

  • 1 c à s de cacao en poudre

Mixer le tout.

Mélanger ¼ de cette purée avec du macha , un autre quart avec le cacao. Il nous reste 2/4 que nous gardons nature.

Essai N°1

Moule à cake (10 x 22 cm). Beurrer le moule et tapissez-le avec du papier sulfurisé.

Four à 180°

A Verser les 2/4 nature dans le moule. Cuire 10 mn.

B Sortir le moule. Y verser le mélange macha. Remettre à cuire 10 mn

C Sortir le moule. Verser le mélange cacao. Remettre à cuire 10 mn.

Finition identique pour les 3 essais : lorsque le gâteau est froid, le soupoudrer avec de la poudre de cacao amer.

Cette cuisson progressive est un peu fastidieuse mais, ouvrant et refermant mon four, je pensais à nos grands potiers et faienciers japonais, maîtres dans cette sorte de technique. La type de pâtisserie que je vous présente porte le nom des faïences ORIBE dans lesquelles on mélange une poudre verte.

Essai N°2

J'ai utilisé un moule réglable que dimensionné sur 10 x 10 cm.

Four à 180°

Même processus de cuissons répétées mais les durées sont allongées pour obtenir un effet marbré.

A Mélange nature : 15 mn

B mélange macha : 15 mn

C mélange cacao : 20 mn + (surveiller)


Essai N° 3

Cette fois-ci, j'ai multiplié par 2 les quantités d'ingrédients sauf pour les oeufs (3 au total). J'ai aussi ajouté une c à s de maïzena.

La chaleur du four a été porté à 200°

Cuisson A et B 20 mn. Cuisson C 20 mn+ (surveiller)

Cette fois-ci, on obtient un tricolore parfait.

PS. Je tiens à remercier ma famille et mes visiteus. Ils ont patiemment enduré tous les essais de cette semaine. Chacun a regardé, goûté, analysé, commenté pour le résultat soit à la hauteur de votre savoir-faire. Pour ma part, je m'engage solennellement à ne plus leur resservir d'oribé au potimaron avant l'année prochaine...

Publié dans Desserts

Commenter cet article

Elvira 17/11/2005 14:17

Ah, sublime! Tu as réellement un grand sens esthétique, en plus d'être une excellente cuisinière.

Mijo 17/11/2005 10:11

Les versions 1 et 3, un régal pour mes yeux gourmands.
Quelle est la petite chose posée sur chaque oribé.

Emi Taya 17/11/2005 11:30

En l'occurence, il s'agit d'une friandise japonaise - pépite d'arachide enrobée de chocolat. Mais on pourrait avantageusement remplacer par un grain de café enrobé ou par autre chose.
L'appellation ORIBE est générique. On dispose d'une grande liberté dans l'interprétation. S'il existait une friandise à base de thé, cela conviendrait peut-être encore mieux.

Michele 16/11/2005 22:08

Moi aussi je veux bien être gouteuse ... le résultat est très beau !

Saveurs Sucrées Salées 16/11/2005 20:22

Quand tu as besoin de volontaires pour goûter, il ne faut pas hésiter...
J'ai un faible pour la version 1...

brigitte 16/11/2005 13:53

la version trois est sublimissime à mes yeux !
une pensée émue et jalouse pour tes cobayes :-)