Fumet par internet - 恵美

Publié le par Emi Taya

  


Quelle différence y a-t-il entre le plat de gauche et celui de droite ? Même méthode de cuisson, présentation assez semblable. Mais impossible de connaître les ingrédients. L'oeil, si important dans toute appréciation et toute dégustation, ne nous livre pas suffisamment d'informations.

Il nous manque le fumet, ce que le dictionnaire appelle « une odeur agréable et pénétrante qui émane de certaines viandes cuites ou en cours de cuisson ».

Eh bien, il est désormais possible de transférer un « fumet » par internet! Il y a fort à parier que certains d'entre nous seront bientôt équipés et que bientôt, on communiquera non seulement avec des mots, des images et des sons, mais aussi avec des parfums.

En effet, NTT Communications, une filiale du géant des télécoms japonais vient de lancer un service de téléchargement d' « odeurs » par internet.

Je n'ai pas tout saisi mais voici les éléments que j'ai bien compris.

  • Il faut s'équiper d'un appareil qui contient des essences odorantes. L'appareil est gros comme la souris que vous tenez probablement en ce moment dans votre main. Il coûte environ 500 €.

  • Sur votre écran, on vous une liste d' « essences » où vous sélectionnez les composantes qui vous intéressent (c'est la partie logicielle du système). Vous êtes libre de mélanger à votre guise pour créer l' « odeur » que vous souhaitez obtenir. Un clic lorsque vous avez terminé vos préparatifs, le codage s'effectue. Vous pouvez stocker votre création parmi tous les parfums déjà créés.

  • A partir de là, vous pouvez envoyer ce parfum à toute personne disposant du même appareil et ayant accès au service de NTT communications. Je suppose qu'on échangera bientôt des mails parfumés...

Mais revenons à nos blogs... Il y en a encore du chemin à faire avant que le fumet transmis avec une image soit vraiment appétissant. Comme toujours, le hardware précède le soft. Je suppose que les grandes marques prendront de l'avance et qu'on aura très vite l'odeur du potage Nestlé, Danone ou Heinz.

Par contre, le fumet de tout ce qui mijote, mitonne, cuit, grille, frit dans vos poêles, casseroles, marmites, fourneaux, tout cela, ne peut pas encore être transmis d'un bout de la terre à l'autre.

Mais il viendra le jour ou l'on s'invitera, d'un blog à l'autre, à venir renifler, humer, se délecter du fumet d'un plat (préparé et « posté) du jour. Ce jour-là, et bien d'autres qui nous apporterons encore plus de surprises...


Publié dans Meme - Blogomania & Co

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elvira 05/12/2005 13:04

C'est bien: tu es très exigeante avec toi-même. Enfin, je trouve ça pas mal, quant à moi. Et j'ai bien envie de planter une fourchette dans ce beau plat si appétissant. :-)

Saveurs Sucrées Salées 04/12/2005 20:27

Je rêve de ce jour où je pourrai aller humer dans les cuisines des autres...

zorra 04/12/2005 19:29

ça serait manifique, je passerai tous les jours par ici, pour renifler. ;-)

Papilles et pupilles 04/12/2005 19:06

je suis comme les fosses, sceptiques !

marion 04/12/2005 13:52

dans la même veine que "si votre ramage se rapporte à votre plumage ...", je dirais bien cela de tes petits plats ;o)