Jeu23

Publié le par Emi Taya







Derrière toi, les oies furibardes cacardent à qui mieux mieux

Impavide, tu poursuis ton chemin.

Tiens, voici une maisonnette.

Un vieil homme barbu vêtu d'une pelisse en moleskine toute mitée se tient sur sle seuil. Il entasse des sacs sur un baudet tout pelé. Son comportement est suspect...Tu te planques derrière un gros sapin. Le vieil homme s'en va s'en avoir noté ta présence.

En catimini, tu tu jettes un coup d'oeil furtif par la fenêtre. Rien de particulier sinon à droite un établi jonché d'outils et dans un autre coin des emballages de X-box.

Tu contournes la maison.

Un grand renne barbichu et cornu broute l'herbe rase. Tu l'enfourches par surprise. Il détale à grands bonds vers la forêt mais tu gardes ton équilibre. Le renne s'arrête pile à la lisière d'une clairière bien connu et s'adresse à toi.

« Si tu descends et je t'offre à boire, tu l'as bien mérité »


Tu obtempères gentiment

ou bien

Tu éperonnes le renne et poursuis ton chemin


Publié dans Lexique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article