Coings à l'agneau - 恵美

Publié le par Fleur de sel

En tout et pour tout, il n'y aurait que 700 blogueurs en Iran.


Bloguer est ici chose si sérieuse que pour un blog de travers ou de trop, on se retrouve derrière les barreaux.


Autant dire qu'à Chiraz, je rasais les murs couverts de mosaïques, la tête baissée pour ne pas être dévisagée. Je pensais me cacher dans le sublime Baghé-Eram quand une femme m'a pris le bras et m'a conduite dans le palais le long de longs couloirs.


Nous avons traversé une cour où jasait une fontaine, des jardins embaumés  de roses, monté des escaliers. Enfin nous sommes arrivées dans une pièce haute et claire où une trentaine de femmes grignotaient des pistaches en devisant. Elles ont fait cercle autour de moi, parlant et s'exclamant. L'une touchait mes cheveux, l'autre palpait le tissus de ma robe, toutes me regardaient avec curiosité. La plus jeune a demandé : « Mais comment peut-on être une créature de blog? ».

J'ai dû me présenter, m'expliquer, me justifier.


« Oui, je ne traite que de cuisine. Non, je suis pas censurée. Je pourrais aborder mille et une thématiques, mais mon auteure ne s'intéresse qu'à la gastronomie... Il y a en France deux ou trois fois plus de blogs-cuisine que le nombre total de blogs Iran...


Enhardie, je me suis vantée. «Parfois, j'ai autant de lecteurs qu'il y a de blogueurs en Iran... ». Elles m'ont répliqué : « Lorsque l'une d'entre nous écrit, nous sommes lues et commentées par plusieurs dizaines de milliers de lectrices et de lecteurs! »


Des servantes sont entrées, portant un grand plateau couvert de spécialités dont un magnifique dolme-e beh. Nous avons commencé à déjeuner mais j'avais à peine le temps de prendre une bouchée de temps en temps tant on me pressait de questions.

 

dolme-e beh - coings farcis à l'agneau (cliquez pour la recette) 

Puis elles m'ont donné l'adresse d'un blogueur des plus téméraires, un certain Omar Khayam. Je n'ai pas le temps de le lire en ce moment mais sur leur recommandation, je vous engage à surfer sur son blog. Il est, selon elles, fort bien illustré.

Publié dans Le tour du monde

Commenter cet article

Marie-Laure 06/02/2006 14:56

Je n'avais pas vu le lien, j'ai trouvé la recette, merci ;o)

Mijo 05/02/2006 18:59

Très belle histoire.

Gracianne 04/02/2006 21:19

Je viens de manger une paella du tonnerre et je n' ai vraiment plus faim. Mais je saurai quoi faire des coings cet  automne. Et je suis ravie d'avoir rencontré ce soir Omar Khayam, que je ne connaissais que de nom, je crois qu'il ne me quittera plus.

Mercotte 04/02/2006 15:22

Tout est magnifique ! quel beau voyage ....... je sors de table dommage, j'en croquerais bien une ou deux bouchées !

Marie-Laure 04/02/2006 14:56

Serait-il possible d'avoir la recette, Fleur-de-sel ?La photo est très alléchante !