Et chapati et chapata - 恵美

Publié le par Fleur de sel

Traverser l'Inde n'est pas une mince affaire! Que d'attentes et de changements. Mais, je ne suis jamais restée seule. Toujours une personne du train précédent expliquait mes « particularités » aux nouveaux passagers.


On m'installait au milieu du wagon et tandis que le train cahotait et que la campagne défilait derrière les fenêtres grandes ouvertes, on se regroupait tout autour, on me tendaient des chapatis, et on m'abreuvaient de questions.


« You must be a very fast reader! » J'avoue : oui, je survole, je lis quand la photo est belle, je grapille, je grignote de-ci de-là, je butine, je pollinise...


« What about the others? Do they read more carefully than you?». En général non, mais certaines vous épluchent une recette comme le notaire vous détaille les clauses, les alinéas, les notules d'un testament.



Comment expliquer. Pour Emi et pour moi, Blog-Actu, c'est le marché. On y va pour regarder, humer, tâter, soupeser, goûter, rêver. C'est comme une rue commerçante idéale pour le lèche-vitrine. On pousse une porte, on salue, on essaye. Quelques-fois on achète.



On traduisait mes réponses en urdu, bengali, malayalam, penjabi, hindi, gujarati... Puis des mots bourdonnaient en retour pour de nouvelles questions. Une femme tamile déversait des torrents de syllabes qu'une autre condensait en deux ou trois mots!



On s'intéressait beaucoup à l'art du commentaire. Une grand femme aux yeux clairs voulait savoir si elle aussi pouvait participer et exprimer ses opinions en anglais.

  • Mais oui, bien sûr

  • « But what do you write ? »

  • J'écris « C'est très joli, ça sent bon, j'en veux, j'arrive, garde m'en une part!, c'est à tomber par terre...»

  • « You fall down? »

  • No, it knoks me down!

  • « Oh, is it SO simple? »

  • Parfois on dit : « Coucou! Miam-miam!, Je bave! »

  • « Cuckoo? Miam Miam, Jebaveu? »

  • Oui, c'est normal

  • « Jebaveu, you mean, like a dog? »

On riait sur tous les tons et dans toutes les langues de l'Inde : Ha ha, Ho ho, Hi hi...


Le locomotive à vapeur ahanait. Notre convoi cahotant et tressautant avançait dans l'immensité indienne. Par les fenêtres grandes ouvertes s'échappait une folle cacophonie : Haha, Cuckoo, Miam-Miam, Jeubaveu, Hoho, hihi, Miam-miam, cuckoo, cukoo, Hu hu, miam-miam, Hi hi...



Un peu d'eau, un peu de farine : le chapati
Chapati

Publié dans Le tour du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elvira 10/02/2006 14:37

J'ai envie d'être sur les routes avec toi!

Manoli 10/02/2006 13:02

Ca donne vraiment envie de repartir sur les routes... merci pour ces histoires et pour les recettes !

brigitte 09/02/2006 19:32

vas-tu trouver le gîte dans un des vieux palais de la ville rose ???
Continue le chemin Florecita de Sal, emplie toi d'odeurs et de couleurs, ta créatrice doit elle pleine de fierté mais elle m'en dira mot !!! 

julie (aka cookbook addict) 09/02/2006 18:06

Coucou, je crois bien que c la première fois que je te commente!
J'aime bien cette histoire, les voyages, ça a vraiment du bon parfois!

AnneE 09/02/2006 17:31

je ris, je n'ai rien lu d'aussi hilarant depuis longtemps, j'avoue être très jalouse de ton voyage et je me cacherai bien dans ta valise.