Prononcez pourri de pourri... - 恵美

Publié le par Fleur de sel

Mais écrivez Poori de Puri...

Finalement, le train est arrivé à Puri, le quatrième point cardinal de l'Inde. On vient de très loin visiter le temple de Jagannath Mandir. Pour ma part, j'aspirais à prendre une bonne douche, à bien déjeuner puis à reprendre la route, ou plutôt la mer.

Dans la gare, un hôtel imposant mais un peu délabré. Au rez de chaussée, le restaurant semble démesuré pour les quelques clients présents. Des serveurs en grand uniforme se tiennent derrière vous pendant tout le repas, singuliers vestiges des Chemins de Fer de l'empire britannique, il maintiennent l'étiquette qui régnait à la cour de la reine Victoria.

Les crevettes sautées étaient fraîches et croquantes. Le poori, quoique un peu gras, m'a semblé délectable. J'aimais le silence de cette grande salle seulement troublé par les pales de ventilateurs poussifs.



Un peu plus loin, un homme grisonnant m'observait avec curiosité. Au moment du thé, il s'est dirigé vers ma table et m'a demandé la permission de s'asseoir.

Bien sûr, il a voulu savoir d'où je venais et où j'allais.

  • « Vous avez déjà beaucoup voyagé, mais beaucoup moins que le nom de cette ville ».

Je ne comprenais pas.

  • « Puri est dérivé de Pura qui signifie ville, château, forteresse en langue Pali, l'une de nos langues les plus anciennes. Et voyez-vous Mlle Fleur de sel, les mots voyagent. Ils s'accrochent aux basques des voyageurs, comme les semences de mauvaises herbes et les virus ».

  • « Mais Monsieur, en France, pourri n'a pas du tout la même signification! »

    « Mlle Fleur de sel, je vous parle du germanique BURG, dérivé de notre PURA pali. Peut-être êtes-vous allée Marburg ou à Wolfsburg. Vous connaissez à coup sûr Strasbourg ».

  • « Ah oui, c'est donc arrivé en France! »

  • « Pas seulement. Le grand Pierre de Russie l'a ramené chez lui pour fonder St-Petersbourg, les Anglais l'ont embarqué vers l'Amérique et baptisé Pittsburg, d'autres l'ont transporté jusqu'en Afrique du Sud pour créer Johannisburg »

  • « Tout l'occident et même l'Afrique! »

  • « Mais on trouve aussi des Puri en Indonésie et des Buri en Thaïlande, vous voyez, vous êtes ici à la source des civilisations urbaines ». Il semblait émue et j'étais impressionnée.

Nous avons encore beaucoup parlé, surtout lui d'ailleurs. Il me déconseillait fortement de prendre le bateau pour passer au Myanmar. Les voies terrestres, plus longues certes, étaient plus sûres. Mais finalement, c'est lui qui m'a mis en contact avec un pêcheur disposé à m'emmener.

Au moment où j'embarquais, il m'a confié 7 images classées dans un ordre précis (cela semblait primordial). A mon arrivée à Sittwe une femme m'accosterait en prononçant ces mots : Aung San Suu Ky. C'est à elle seule qu'il fallait remettre les précieuses images.

Il m'a fait répéter plusieurs fois les mots Aung San Suu Ky.


Le bateau tanguait, la brise du soir a gonflé la voile, la coque s'est soulevée et nous voilà partis sur les eaux du golfe de Bengale


Publié dans Le tour du monde

Commenter cet article

dissertation samples 20/08/2009 12:21

Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!________________dissertation samples

AnneE 11/02/2006 10:30

tu vas découvrir en Birmanie un pays magnifique, j'ai encore des images pleins la tête tellement j'ai aimé découvrir ce pays et puis je suis d'une génération qui ne connait pas grand chose et j'ai appris làbas la signification du mot  Résister et je vois que toi aussi tu vas avoir une petite idée de ce que mot signifie làbas. J'en suis ravie pour toi.
Profites

Emi Taya 11/02/2006 12:05

J'espère que tu seras de bon augure.

gracianne 11/02/2006 01:36

J'aime bien l'atmosphère de ce vieil hotel solennel - j'y serais restée des jours à regarder les ventilateurs et le ballet des serveurs, et à discuter du rayonnement des mots. Ca me fait penser à l'atmosphère du "Salon de Musique". Je vais aller me coucher, la tête pleine d'images et de bruits de foule.

Emi Taya 11/02/2006 11:55

Oui, moi aussi, j'y serais restée beaucoup plus longtemps. Fleur de sel ne pense qu'à dévorer l'espace. J'ai bien peur qu'elle ne devienne une "touriste". Elle doit tenir de mes origines japonaises, toujours pressée, insatisfaite, à la recherche de je ne sais quel plus. Du moins, comme elle voyage seule, elle échappe au ridicule rituel des photos de groupe....

Véronique 10/02/2006 19:44

Avec ou sans recettes, j'adore suivre les aventures de Fleur de Sel. Mais c'est vrai: Qu'elle soit prudente au Myanmar!

kitchenette 10/02/2006 19:22

Fleur de Sel est bien la seule à pouvoir traverser les frontières avec une telle fluidité. Qu'elle soit prudente, quand même.

Emi Taya 11/02/2006 12:04

Merci à toi Kitchenette de le lui rappeler. Moi, j'ai bien peur de ne pas être écoutée. Parfois, j'ai l'impression de parler dans le vide. Quant à la fluidité de Fleur de sel, elle est propre à presque toutes les créatures de blog. Les dictatures démodées sont trop arriérées pour contrôler Internet. Seule la Chine, très technologique et trop puissante économiquent parvient à exercer un contrôle à des frontières grâce à la collaboration de Google qui filtre ses contenus et de Yahoo qui va jusqu'à dénoncer les suspects aux autorités!