Plats de bistrots thaïs - 恵美

Publié le par Emi Taya

Ce matin, un bruit persistant s'est infiltré dans mon sommeil. J'ai d'abord cru que c'était une corne de brume et que j'étais dans ma chambre à La Rochelle. Mais la corne fait Bououh bououh bououh alors qu'ici c'était touk touk touk touk touk. J'ai tiré les rideaux, le jour se levait à peine. Au bout du jardin, un remorqueur remontait le fleuve, traînant une dizaine de barges chinoises.


Hier, j'ai traversé une bonne partie des provinces du nord-est. Comme Francesco me l'avait recommandé, j'ai voulu visiter la première capitale des Thaïs. Nigel a eu la gentillesse de m'y emmener et nous sommes promenés à travers les vestiges de Phitsanulok. Mais visiblement, mon guide s'ennuyait. Alors, nous sommes repartis dans sa grosse Toyota. Nigel aime la campagne, les villages, les villes moyennes mais pas les monuments, surtout pas en ruines.


Nigel conduit très bien. Il représente un grand consortium de bières et voyage beaucoup. Il rend visite à tous les patrons de bars et de restaurants du pays. Quand il arrive quelque part, les sourires éclairent les visages et tout le monde connaît son nom.


Le soir nous sommes arrivés à Nakhon Sawan. Dans le meilleur hôtel, il a obtenu pour moi la plus grande chambre avec la plus belle vue. Et aujourd'hui, il m'a consacré tout son temps, toutes affaires cessantes. A 8 heures, il était devant l'hôtel, à côté de 2 vélos flambant neufs. Je crois bien qu'il les avaient achetés pour l'occasion.


Nous avons roulé toute la matinée, sur les avenues puis sur les allées du jardin qui forme le centre de la ville. Nigel est sportif, il a voulu le prouver. Ça a été terrible. La pente la plus sévère que je connais est celle du pont de l'île de Ré. Quand je suis enfin arrivée en haut du Khao Kop, la colline qui domine toute la région, tous mes muscles criaient pitié! Mais de là-haut on voyait se rejoindre quatre belles rivières nommées, Ping, Wang, Nom, Yom. Ensemble elles donnent naissance à la noble แม่น้ำเจ้าพระยา, Mère des Eaux Grand Généralissime, La Mae Nam Chao Praya. Le grand fleuve qui irrigue ensuite toutes les rizières du centre.


Salade de poisson d'eau douce "pla sua" , spécialité de Nakhon Sawan.
Servi avec un peu de citronelle, d'ail, quelques gouttes de nam pla, quelques légumes, du jus de citron, un peu de piment frais...
"hoy tod" des moules, ou pourquoi pas des huîtres ou d'autres coquillages (hoy) sautées (tod) avec des oeufs, un peu de poudre de riz grillé, de la sauce de poisson (nahm pla), des pousses de soja, quelques feuilles de coriandre. Plat très rapide à préparer dans un wok ou un poêle normale.
Nigel connaît tout sur la bière. Il manifeste aussi un réel intérêt pour tout ce qui touche au riz. Il dit que plus de la moitié des 6,5 milliards d'humains dépendent directement de la culture du riz. Qu'ici, on a réussi des prodiges, que c'est le premier exportateur mondial avec un volume deux fois supérieur à celui de l'Inde ou les États-Unis. Je crois qu'il admire beaucoup les Thaïs mais il a fini avec une blague d'un goût curieux. « Pourquoi les asiatiques ont-ils les yeux bridés? ». Je voyais son oeil briller et son envie irrésistible de me révéler là réponse. « Parce que chaque jour, quand la femme apporte du riz sur la table, toute la famille se prend le front en disant, oh non, encore du riz ». Et en parlant, il a fait le geste de tirer ses yeux vers l'arrière. Ils sont devenus tout bridés et il a éclaté de rire. Est-ce donc ça l'humour anglais?


Nous nous sommes arrêtés plusieurs fois, j'ai goûté quelques-uns de ces plats incroyablement bons qu'on vous confectionne presque instantanément dans le plus minable troquet au coin de la plus petite rue de Nakhon Sawan.


Demain, nous irons à Ayuthaya. Je dois y rejoindre Francesco. Je crois que lui et Nigel vont très bien s'entendre.

Publié dans Le tour du monde

Commenter cet article

Gracianne 23/02/2006 09:33

Rien e tel que les plats de rue, pris sur le pouce. J'ai adore l'Asie pour ca, on est tente a tous les coins de rue. Et puis toutes ces herbes fraiches dans la cuisine Thai, c'est un vrai plaisir.

San 22/02/2006 19:54

Ohhh ! Pleins de souvenirs ! J'y suis passée à Phitsanulok, pour le boulot et à Ayutthaya aussi, mais pour mes mirettes cette fois ; pCes images me rappellent saveurs et odeurs... mmmmh, j'y retourne un peu, merci !     ^_____^  (quelques propos et photos de mes séjours en Thaïlande ici si ça te dit !)

Emi Taya 23/02/2006 17:37

Merci de m'avoir indiqué ton site. Je vois que certaines choses n'ont pas trop changé.

Mercotte 22/02/2006 19:34

Et ça continue encore et encore.....mais où donc va-t-on arriver ? que de découvertes ....

y-rem 22/02/2006 19:26

merci pour cette dégustation très littéraire ! ; )
 
 
a ++++

Mijo 22/02/2006 18:25

J'aime les plats de bistrot. Rarement trop de chichis, souvent très bons. J'aimerais bien goûté à ceux qu tu nous proposes.

Emi Taya 23/02/2006 17:41

Ca viendra, Google étudie actuellement un "taste sampler". Chaque fois que l'on tapera un mot sur le moteur de recherche, on pourra goûter une petite bouchée gratuite dans la marge droite...